21/05/2011

HOMMAGE A MARC DESCAMPS

LES CROCS DE LA MOLIERE...

 

L'amour du barzoï nous a conduit jusqu'à toi.  Novembre 1989, je recherchais une jeune femelle rouge mais en Belgique rien qui ne ressemble à cela.

Tu as eu nos coordonnées à une nationale d'élevage à Macon, ainsi ce chien noble "EJUNA DES CROCS DE LA MOLIERE" nous a mis sur ta route.

Le hasard de la vie fait que je me retrouve avec 2 femelles CASSANDRA et EJUNA.

Que du BONHEUR, inséparables, même dans les bêtises.

Avec le déroulement de la vie, plus de nouvelles de toi pendant quelques années, une année sans barzoï, puis à une expo beauté la folie me reprend.

Mai 2003, Mr DESCAMPS fait-il toujours de l'élevage?? Bien sûr.

Notre voiture nous reconduit jusqu'en AUVERGNE, comme celle-ci à apprécier le voyage, elle nous y reconduira de nombreuses fois, sans que nous lui montrions le chemin.

URKOFF DES CROCS DE LA MOLIERE, mon premier mâle, "la terreur des courses de lèvriers", mais cela nous ne le savions pas encore, un chien que je ne devais pas faire courir.

Puis ce sera au tour, d'UDATCHA, et VALESKA, ma trés attachante chienne. Elles et ils le seront tous sans exception.

SERGUEÏ, fils de ROMANOFF, sa copie conforme, 1er prix des câlins, BAÏKA et ANINA, notre rescapée, CALOVA, BARYCHNIA.

Tous nous ont donnés et nous donne du bonheur, que ce soit par leurs résultats en courses que les expos beauté. Autant par leur présence que leurs câlins journaliers.

Depuis 2003, ils sont toujours tous à la maison, malheureusement BAÏKA nous a quitté (accident), et pappy SERGUEÏ, toujours aussi fou quand il s'agit de faire un galop dans la prairie.

Le plaisir aussi de te téléphoner pour t'annoncer le résultats de tes chiens en course.  Je connais peu d'éleveur qui ont accumulés autant de super résultats de course que de beauté, excepté les TURGAI'S en allemagne, clin d'oeil à la famille FRANZ, (avec aussi tes origines).

N'oublions pas ROMANOFF DES CRCOS DE LA MOLIERE, qui est parti en Russie 6 mois, pour assurer la rélève et super VESTNIK qui a tout gagné en beauté.

Sans t'en rendre compte, tu as été un grand dans l'élevage de ce chien formidable. Certains n'ont toujours rien compris.

Tout le monde ne t'appréciait pas toujours, il est vrai, pas toujours facile à vivre, mais tu es le seul à nous avoir accueilli comme des rois.  Tes chiens étaient des rois, mais nous et tes amis auvergnats également. Toi seul savait réunir le monde.

Des soirées mémorables et surtout une ambiance et des histoires que nous n'avons jamais retrouvés ailleurs. Tu regroupais les gens en expos autour d'un apéro, tu as abreuvé et nourri pratiquement toute la France... Mais où étiez-vous donc tous lors de ta crémation?

Mon avis n'engage que moi et j'assume.  Vous tous et moi-même ne lui arrivons pas au talon.  Vous avez fait beaucoup de grimaces mais j'ai pu évaluer votre valeur, ce vendredi 13 mai 2011 à VICHY. (Je peux comprendre qu'il n'est pas toujours facile de s'absenter de son travail mais parfois...).

Tony et moi-même te saluons bien bas, nous continuerons à parler de toi autour de nous de la même façon. Nous perpétuerons ton nom d'élevage car nous en sommes fier et ne regrettons rien. Peut être y aura-t-il dans nos jeunes, un élite de course de lévriers qui avant de démarrer chacune d'elle te fera un clin d'oeil, la-haut car il est là grâce à ton travail.

Merci de ce que tu as fait pour la race, je ne pensais pas que ta disparition laisserait un tel vide dans nos vies et que tu y occupais tant de place.

L'Auvergne n'aura plus la même couleur pour nous mais je sais que nous continuerons à y retourner, et de de fait à nous souvenir de toi.

Merci. 

 

 

 

12:45 Écrit par Urkofsky Borzoi | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.